DV, Département Virtuel

Bretagne

Education populaire, expression multimédia dans les quartiers

dimanche 12 décembre 2010 par Frédéric Bergot

La Ville de Brest a noué un partenariat avec la Direction Régionale de l’Equipement de Bretagne dans le cadre de la politique de la ville pour développer l’expression multimédia notamment des jeunes dans les quartiers dans le cadre d’un projet global en soutenant diverses initiatives. Cet article fait état des diverses actions valorisées dans le cadre du projet "Education populaire, expression multimédia dans les quartiers".


RAPPEL DES OBJECTIFS

Depuis une douzaine d’années la ville de Brest développe une politique publique d’accompagnement des usages de l’internet et du multimédia. Points d’accès public, appel à projet annuel, aide à l’écrit public, co-production de contenus, expression multimédia, chacun de ces axes a le souci de prendre en compte les personnes éloignées culturellement ou socialement de l’internet et du multimédia.

Si les outils multimédia, la téléphonie mobile, la télévision numérique se sont diffusés dans les différents groupes sociaux, il n’en est pas de même des cultures numériques liées à l’écrit et à l’écran informatique. Malgré une progression régulière du nombre de connectés, aujourd’hui bon nombre de la population n’a encore ni accès, ni un usage régulier des services de l’Internet à domicile ou au travail.

Au fur et à mesure de l’élargissement de la place d’internet dans la société pour l’accès à la culture, à l’emploi, pour l’éducation, les loisirs, les écarts se creusent entre ceux qui utilisent la technologie et ceux qui en sont éloignés.

Aujourd’hui, la Ville poursuit son engagement pour développer l’expression multimédia des habitants notamment des jeunes. En effet, l’aspect multimédia représente pour cette génération un moyen d’expression privilégié, qui fait partie intégrante de leur quotidien. Les jeunes sont assez friands de ces technologies et sont généralement plus à l’aise au maniement d’une caméra, d’un enregistreur numérique ou d’un appareil photo qu’à l’écriture traditionnelle d’articles. Réaliser des interviews sonores ou vidéos, tirer des photos et les mettre en ligne sont des pratiques particulièrement appréciées des jeunes. Ce public consulte beaucoup Internet et apprécie tout particulièrement les supports dynamiques, les images plutôt que les écrits.

L’objet de notre partenariat avec la Direction Régionale de l’Equipement de Bretagne, visait à développer l’expression multimédia notamment des jeunes dans les quartiers dans le cadre d’un projet global en soutenant diverses initiatives plutôt que de présenter un projet spécifique.

Les objectifs du projet étaient les suivants : Au niveau local :
- Développer l’expression multimédia et la participation des habitants notamment celle des jeunes dans les quartiers
- Valoriser les initiatives et les porteurs de projets dans les quartiers
- Aider à la reconnaissance des personnes et la reconquête de l’estime de soi
- Créer du lien et des échanges avec les habitants des quartiers
- Favoriser de nouvelles collaborations, de nouveaux partenariats
- Développer de nouveaux usages multimédia
- Impliquer les habitants dans la vie du quartier
- Favoriser l’acquisition de compétences numériques par le plus grand nombre avec une attention particulière auprès des publics éloignés de ces outils. 

Au niveau national :
- Favoriser les rencontres et les échanges entre acteurs : animateurs des espaces publics multimédia, techniciens et élus des collectivités locales, acteurs de l’éducation populaire, de la politique de la ville, des cultures numériques et du logiciel libre, des observatoires d’usage…
- Collecter et donner à voir les pratiques du multimédia encore émergentes dans la politique de la ville
- Favoriser la mise en réseau des acteurs et développer de nouvelles coopérations

REALISATIONS

La ville de Brest souhaitait ainsi poursuivre et développer son action pour accompagner l’expression multimédia (vidéos, son, photos) dans les quartiers politique de la ville notamment en direction des jeunes :
- en mettant à disposition des outils adaptés aux besoins,
- en permettant aux porteurs d’initiatives d’acquérir de nouvelles compétences numériques,
- en soutenant les projets dans les quartiers,
- en valorisant les initiatives et les porteurs de projets,
- en facilitant l’échange et la mise en réseau des acteurs.

Ainsi, de nouvelles actions ou nouveaux projets type webradio, webreportage, photothèque, webTV, réalisation de films courts,…ont vu le jour dans les quartiers.

« Média spip » : un outil simple pour faciliter la diffusion en ligne de contenus multimédias

Les acteurs de l’éducation dans les établissements, les associations et les quartiers trouvent dans les médias numériques un formidable levier d’échange, d’éducation à l’écrit et aux différentes formes d’expression, de communication et d’information.

Les plateformes de partage de vidéos, de sons ou de photos sur Internet telles que dailymotion, you-tube ou flickr ouverts à tous sans politique éditoriale ne sont pas adaptées pour un usage pédagogique au sein d’une association, d’une structure de quartier ou d’un établissement scolaire. Notamment, ils ne permettent pas de gérer un espace de diffusion propre à une structure et d’en gérer son contenu.

A Brest, la ville se repose sur des outils de co-publication sur Internet développés en logiciel libre qui permettent la publication en ligne par des non spécialistes du web.

Depuis 9 ans, nous avons fait le choix de l’outil « spip » (système de publication sur Internet). Chaque année, nous organisons des dizaines d’ateliers de sensibilisation, et c’est ainsi que des dizaines de sites web associatifs se sont développés sur le territoire ; la communauté d’utilisateurs est donc particulièrement développée sur la région brestoise.

Cet outil est initialement dédié à la publication d’articles. Dans le cadre du projet, l’objectif était d’utiliser cet outil, très largement modulable et suivi par une communauté active pour en faire une version orientée multimédia.

A Brest, le Bureau Information Jeunesse avait développé une première version de l’application dénommée « Médiaspip ». Dans le cadre de ce projet, nous cherchions à apporter des améliorations afin de faciliter le développement de sites orientés vers la publication multimédia (vidéos, sons, images) dans les quartiers. Cette version de « MédiaSpip » intègre plusieurs formats sons, vidéos et images téléchargeables en ligne afin de toucher un public hétérogène en termes de pratiques et de connaissances.

Bien entendu le développement de cette version 2.0 de « MédiaSpip » est réalisée en logiciel libre dans le cadre de la licence Gnu/gpl. L’ensemble du code sera versé dans la communauté du libre et deviendra du bien commun afin d’en faire bénéficier le plus grand nombre.

Un projet partenarial

Le projet MédiaSpip implique différentes structures, associées à la phase de développement et directement intéressées par l’utilisation de l’outil.

Ce projet associe aujourd’hui de nombreux acteurs locaux : la Ville de Brest, l’association Infini, l’association les Petits Débrouillards de Bretagne, la Maison pour tous de l’Harteloire, l’association Le Fourneau, l’association Longueur d’Ondes, le Collectif Territoires Sonores, l’association Canal Ty zef, la Médiathèque de Plouarzel, la société Eliaz Web.

Le BIJ de Brest : un partenaire de choix

L’association du Bureau Information Jeunesse a pour but de développer une politique d’information au sein du public jeune, conformément à la charte de l’information des jeunes créée sous l’égide du Ministère de la Jeunesse & des Sports. Elle participe activement aux projets multimédias mis en place sur le Pays de Brest.

Infini pour accompagner les usages locaux

L’association Infini développe des activités d’accueil, de point d’accès internet, de formation, de conduite de projets innovants dans le domaine des technologies de l’information et de la communication notamment vers les publics en difficulté, et l’hébergement de sites. Elle joue en la matière un rôle unique et prépondérant sur la place brestoise et compte, au niveau national, parmi la demi-douzaine d’associations de ce type. Ses adhérents sont pour l’essentiel des associations (plus d’une centaine), des collectivités locales et territoriales et quelques individuels.

Le projet est articulé sur 3 phases :

  1. Développement d’un outil simple et autonome pour la diffusion en ligne de contenu multimédia (texte, image, son et vidéo ) s’appuyant sur l’outil libre Spip(*)
  2. Mise à disposition de ce service sur Brest et sa région via l’hébergeur associatif Infini
  3. Accompagnement des usages par la mise en place d’ateliers sur la réalisation et la mise en ligne de contenu. MédiaSpip répond à la demande croissante en matière de publication de contenus multimédia de manière autonome sur le web. Il vise à rendre disponible un outil d’expression citoyenne ouvert à tous.

L’outil permet :
- la création de canaux (comptes) autonomes pour la diffusion de contenus
- la publication simple de sons, images et vidéos et textes pour un public non spécialiste
- l’inscription simple au site pour les futurs contributeurs
- une navigation transversale par l’indexation thématique des médias par le contributeur (Tags)
- une interface modulable (aux formats blogs, médiathèque....)
- la mise en relation des différents producteurs de contenus via une page portail
- une interface multilingue

La phase de développement a été engagée fin 2009, la coordination et le suivi ont été assurés par le Bureau Information Jeunesse. Les développements réalisés par un prestataire rennais sont quasiment finalisés, nous terminons actuellement les tests, et une mise en production du service est prévue début 2011 par l’association Infini.

Vers un développement des usages en 2011...

L’association Infini accompagnera le développement des usages liés à « Médiaspip » à compter du moment où le service sera stabilisé, début 2011.

...un premier projet collaboratif en démarrage en novembre 2010

Afin d’ expérimenter le service en situation réelle, le BIJ de Brest est associé au projet Résonnance. Ce projet d’éducation au développement en Bretagne est engagé sur la période 2010-2012. Il est porté par le Conseil régional de Bretagne et soutenu par la Commission Européenne. Il vise à proposer à des jeunes bretons de travailler en résonance avec des jeunes à l’international (Pérou, Pologne, Burkina Faso, Sénégal, Brésil, Madagascar), sur la question suivante : « nos façons de vivre, individuelles et collectives, sont-elles cohérentes avec un monde durable et équitable ? Comment agir dans ce sens ? » L’outil MédiaSpip a été retenu pour permettre aux jeunes de déposer, diffuser et valoriser leurs réalisations dans le cadre de ce projet. La phase d’inscription des contributeurs a débuté en novembre 2010. Les premiers contenus sont envisagés début 2011.

Mise en place d’ateliers pour acquérir de nouvelles compétences numériques

Afin de permettre aux acteurs de l’accès public à Internet (bénévoles ou professionnels) dans les associations d’éducation populaire, les équipements de quartiers,… de développer leurs initiatives liées à l’expression multimédia dans les quartiers, la ville a mis en place des ateliers de sensibilisation, des ateliers pratiques réunissant un nombre limité de personnes qui rencontrent un vrai succès.

Initiation « captation et traitement du son »

Afin d’accompagner les structures ayant des projets de créations de documents sonores ou de web radio , la Ville de Brest met à disposition des acteurs locaux des enregistreurs numériques.

Pour en faciliter leur prise en main et découvrir le montage sonore avec le logiciel libre audacity, nous avons organisé cette année deux ateliers de six heures animés par le Fourneau : le 16/03/2010 (8 participants) et le 9/11/2010 (8 participants).

Apprendre à écrire sur un wiki

Mediawiki est un logiciel libre développé à l’origine pour Wikipédia et utilisé aujourd’hui par de nombreux autres projets de l’association à but non lucratif Wikimédia Foundation ainsi que par d’autres sites reposant sur la technologie wiki. Il est également très utilisé pour mettre en place des wikis de territoire (comme Wiki-Brest, Wiki-Rennes,...), ou des wikis thématiques. Mediawiki est un logiciel permettant de faire des wikis, mais ce n’est pas le seul. Un wiki est un site facile à éditer, qui est ouvert à une très large communauté avec ou sans inscription. Le terme wiki-wiki est d’origine hawaïenne et veut dire "rapide".

Plusieurs ateliers ont été dispensés en 2009 et 2010 et animés par le service Internet et expression multimédia pouvant réunir de une à dix personnes selon le projet, le besoin initial et le niveau de compétences.

Ateliers découverte de Spip

SPIP est un système de publication pour l’Internet qui s’attache particulièrement au fonctionnement collectif, au multilinguisme et à la facilité d’emploi. C’est un logiciel libre, distribué sous la licence GNU/GPL. Il peut ainsi être utilisé pour tout site Internet, qu’il soit associatif ou institutionnel, personnel ou marchand. C’est à partir de ce logiciel que Média Spip est conçu.

Plusieurs dizaines d’ateliers animés par le service Internet et expression multimédia ont permis de toucher de nombreux acteurs : des ateliers tout public à destination des acteurs associatifs ayant des projets de site ou des ateliers thématiques pour faciliter l’écriture sur un site spécifique :
- Repères dans la cité : site participatif des acteurs de l’isolement, de la précarité et de l’exclusion
- Eco-sol-brest : site mettant en réseau et reliant au web les acteurs et actrices de l’économie sociale et solidaire.8
- Solinter-brest : site de la solidarité internationale à Brest
- Egalité femmes hommes : site mettant en réseau et reliant au web les acteurs et actrices autour de l’égalité femmes hommes

Atelier sur les licences libres

La Ville a engagé une réflexion depuis plusieurs mois visant une mise en biens communs des contenus numériques, recopiables facilement qui nous enrichit tous et facilite l’accès aux savoirs et biens culturels. Des licences comme Creative commons, Art libre ont été créées pour élargir les droits d’usage.

Nous nous étions engagés dans le cadre du projet à mettre en place un atelier pour sensibiliser les porteurs de projets à la notion de propriété intellectuelle des contenus diffusés sur le web et aux licences libres. « Quelle licence proposée ? Comment partager et réutiliser des contenus ? », cet atelier de 3h00 a été animé par les Petits Débrouillards de Bretagne le 30/04/2010 (10 participants).

Créer et gérer un site dynamique avec dotclear

Cet atelier animé par le Fourneau s’est tenu les 6 et 7 décembre (soit 14h00). (6 participants inscrits).

Ateliers à l’écrit public

La ville encourage et accompagne les acteurs locaux à l’écrit public sur le web. Des ateliers sont régulièrement proposés aux habitants, aux associations et sont animés par Monique Ferec, journaliste professionnelle.

Les ateliers dispensés en 2009 : Le Ba-ba de l’écriture journalistique (3 ateliers –36 participants) – Les techniques de l’interview (2 ateliers – 25 participants) – La brève, le communiqué de presse (2 ateliers – 24 participants) – Un atelier d’écriture (12 participants) – Les clés de l’écriture efficace (1 atelier– 12 participants) – Logiciel Scribus (4 ateliers – 28 participants) – Logiciel Scribus perfectionnement (2 ateliers – 14 participants). Au total, on dénombre 150 participants.

En 2010, 8 nouveaux ateliers ont réuni à ce jour 80 personnes :
- Les clés de l’écriture efficace (19/03/2010 - 13 participants)
- Atelier d’écriture (27/04/2010 – 12 participants)13
- Le B-a-ba de l’écriture journalistique (27/05/2010 – 10 participants)
- Ecrire sur le web (03/06/2010 – 10 participants)
- Les clés de l’écriture efficace (04/10/2010 – 12 participants)
- Atelier d’écriture (21/10/2010 – 11 participants)
- Le B-a-ba de l’écriture journalistique (26/11/2010 – 12 inscrits)
- Ecrire sur le web (16/12/2010)

4ème Forum des usages coopératifs

La quatrième édition du forum des usages coopératifs de l’internet et du multimédia s’est tenue les 30 juin, 1er et 2 juillet 2010 et a connu un vif succès.

Cette manifestation s’inscrivait dans le cadre des « Etés TIC de Bretagne » qui se déroule les années paires à Brest et les années impaires à Rennes et avait pour thème : « innover et entreprendre ensemble ».

Durant trois jours, découvertes, rencontres, échanges…ce sont 396 participants venus de toute la France et d’ailleurs qui ont assisté aux rencontres.

421 personnes étaient pré-inscrites auprès de l’équipe organisatrice, soit un excellent taux de participation de 94%. Sur les 396 participants, dont 1/3 de femmes pour 2/3 d’hommes, 120 avaient participé à l’édition 2008 (soit 30%).

Accéder : au bilan du Forum.

Dans le cadre de notre projet « éducation populaire et expression multimédia dans les quartiers », nous avions prévu de consacrer une partie du budget (3000 €) à l’organisation de la rencontre pour permettre la mise en place de rencontres, d’ateliers en lien avec la politique de la ville, et sur le thème de l’expression multimédia.

Ainsi, une première conférence sur le thème « Culture écrite et numérique » animée par Alain Giffard, directeur de projet au Ministère de la culture et de la communication, a permis d’aborder une double interrogation sur la manière dont le numérique croise la sociabilité contemporaine de l’écrit , et sur la continuité entre culture numérique et culture de l’écrit.

De plus, une rencontre complète sur le thème « Inclure : qu’entend-on aujourd’hui par e-inclusion ? » était organisée sur 3 matinées :
- « Définir l’e-inclusion. La parole aux acteurs »
- « Le numérique social : expériences et perspectives »
- « Les professionnels du social et les TIC »

Une seconde rencontre, se déroulant sur 3 matinées également, ayant pour thème « Partager/diffuser : cartes ouvertes, données publiques et patrimoine bien commun » a permis de mettre en lumière plusieurs initiatives en France qui encouragent la participation et l’expression des habitants à l’image de Wiki-Brest sur le Pays de Brest. Comment impliquer les habitants dans l’écriture d’un wiki ? Quelles difficultés rencontrées, et quels facteurs de réussite ? Dans quelle mesure un wiki peut se positionner en tant qu’outil d’animation du territoire ?

Autant de questions qui ont trouvé des réponses ou des pistes d’amélioration pour les acteurs locaux.

Plusieurs ateliers ont permis d’aborder la notion d’expression multimédia :
- Votre télé participative en ligne
- La bibliothèque 2.0 co-construite avec les usagers
- Création musicale sur Internet…

Un atelier pratique à la découverte de Média-Spip a été organisé et animé par le BIJ de Brest et l’association Infini.

Fidèles à leur tradition d’accueil et d’ouverture, la ville de Brest et ses partenaires souhaitaient faire de cette manifestation un moment de convivialité, d’envie de faire ensemble, qui contribue au développement des usages et des coopérations. Enregistrement des conférences, diaporamas des sessions et des ateliers, interviews vidéo des participants, articles de présentation de projets,... plus de cent contributions ont été publiées en ligne.

De nouveaux usages dans les quartiers

Chaque année la Ville de Brest, avec le soutien du Contrat Urbain de Cohésion Sociale, lance un appel à projets multimédia.

Les candidats (groupes, associations ou particuliers) sont invités à proposer des projets sur de nouveaux usages et des services multimédias pour les Brestois-e-s dans le domaine de l’éducation, de la culture et du lien social. Cet appel à projets concerne les associations à but non lucratif, les groupes ou particuliers présentant un projet soutenu par une association ou une structure locale (école,…). La moitié des projets concerne en général des publics dits en difficulté.

Dans le cadre des appels à projets 2009 et 2010, nous avons consacré une place importante aux projets visant à développer l’expression multimédia dans les quartiers. Les porteurs de projets ont ainsi pu bénéficier d’une aide matériel et/ou financière à hauteur de 2300 € maximum par projet.

Dans les deux parties qui suivent, nous avons choisi de mettre en avant quelques projets soutenus en 2009 et 2010 que nous avons souhaité valoriser dans le cadre du projet « Education populaire, expression multimédia dans les quartiers ».

Éclairage sur quelques projets soutenus 2009

L’ensemble des textes descriptifs des projets ci-dessous sont repris des porteurs de projets au moment où ils ont été soutenus par la ville de Brest. Les projets ont généralement démarrés courant 2010. Dans les prochaines semaines nous mettrons en ligne sur le site @-brest.net les bilans des projets.

- Création de films d’animation et de vidéos collaboratives

  • Porteur du projet : Patronage Laïque Municipal Guérin
  • Descriptif : « L’objet du projet est la création de films d’animation et de vidéos avec des jeunes et des adultes provenant des différents équipements du quartier Centre.

Le projet se déroulera en plusieurs phases : lors de stages pendant les vacances scolaires avec l’intervention d’un illustrateur pour certains des films d’animation, pendant l’année le mercredi et le samedi ou encore en soirée, dans le cadre d’un travail collaboratif par internet, ces créations feront l’objet de projections lors de soirées organisées au PLM Guérin et dans différents lieux du quartier (MPT de l’Harteloire, écoles...). les films seront également diffusés sur la plateforme médiablog.

Les objectifs du projet :

  • Créer des films d’animation sous licence libre et avec des outils libres.
  • Animer un atelier vidéo pour découvrir le montage à partir de logiciels libres.
  • Découvrir et utiliser le travail collaboratif sur internet. Initier les jeunes au wiki, à la visio conférence et à tout support collaboratif sur internet.
  • Permettre à des publics éloignés des NTIC et de la culture multimédia pour des raisons financières, géographiques ou autres de découvrir et d’avoir accès à ces outils et cette culture.
  • Stimuler l’imaginaire et l’expression à travers la création vidéo.
  • Valoriser les créations en organisant des projections et en les diffusant sur internet.
  • Favoriser la mixité sociale et le lien social lors des ateliers et des stages, mais aussi à travers les échanges et le travail collaboratif entre les groupes de jeunes via internet ».

Soutien de la ville de Brest : une subvention de 980 €.

- Webreportage, enquêtes en images pour les enfants de Keredern

  • Porteur du projet : Centre social de Keredern
  • Descriptif : « Depuis la fin de l’année 2008, avec l’embauche d’une animatrice multimédia, le centre social a développé des actions multimédia avec la mise en place d’actions diverses dans le PAPI : l’accueil libre tous publics, la création de groupes de découverte du multimédia et le lancement des temps forts et animations ponctuelles pour adultes et enfants autour des usages du numérique. L’ensemble des ces activités a connu un réel succès, particulièrement auprès des enfants qui identifient désormais le PAPI comme un nouveau lieu d’accueil dans leur quartier. Lors des animations multimédia qui ont été organisées, nous avons pu constater que le fait de proposer aux enfants de se servir de matériel tel que les caméras et les appareils photo numériques, suscite de l’intérêt chez eux et les amène à s’impliquer sur des événements ou des sujets vers lesquels ils ne ce seraient pas nécessairement dirigés. Partant de ce constat, nous souhaitons proposer aux enfants et jeunes de Keredern de participer à des activités de webreportage pour couvrir les événements ayant lieu dans leur quartier ou à l’extérieur (expositions, festivals, etc.) , et ainsi présenter des sujets qui les intéressent et qu’ils veulent partager. Les enfants considèrent souvent que ce sont les parents qui manipulent ces outils, pour des pratiques familiales, des vidéos souvenir. Le but des actions de webreporting est de démontrer qu’à leur âge aussi on peut utiliser ces outils et que la photo et la vidéo peuvent également être abordées dans d’autre style : l’interview et le documentaire. Ils découvrent à cette occasion que les aspects techniques ( la prise de vue et le montage ) peuvent s’avérer plus vastes qu’on peut l’imaginer. L’ensemble des activités de webreportage sont conjointement menées par l’Espace Multimédia, l’Espace Lecture Ecriture et le pôle enfance du centre social.

Les objectifs du projet :

  • Favoriser l’expression et la créativité des enfants par la vidéo, la photo, le son et l’écrit.
  • Acquérir des connaissances techniques sur l’utilisation de matériel audiovisuel : ( caméra , appareil photos) et les logiciels de traitement vidéo et photo.
  • Acquérir des connaissances culturelles sur les sujets abordés lors des reportages.
  • Former les enfants à la contribution sur le web (Rubrique dédiée sur le site Internet du Centre Social, wiki-Brest)
  • Proposer un nouveau canal d’information aux habitants de Keredern sur leur quartier et des sujets liés aux activités des enfants qui fréquentent le centre social.
  • Valoriser les enfants par la diffusion web et les projections publiques (dans la salle polyvalente du centre et lors des projections Cinéville) de leurs travaux ».

Premier bilan du projet en septembre 2010 : en ligne

Soutien de la ville de Brest : mise à disposition d’un ordinateur portable, d’une licence de montage vidéo, d’un appareil photo numérique, d’une caméra et une subvention de 250 €.

- Améliorons les conditions d’accueil du PAPI en musique

  • Porteur du projet : Maison de quartier de Kérinou, secteur jeunesse
  • Descriptif : « Le projet que nous souhaitons développer avec les jeunes cette année porte sur l’amélioration du point d’accès public à internet du local annexe de la maison de quartier de Kérinou. En effet il y a de plus en plus de jeunes qui souhaitent utiliser et être accompagnés dans l’utilisation des ordinateurs. Les demandes des jeunes sont diverses : Être aidés pour réaliser un CV, le mettre en ligne et rechercher des offres d’emplois,... Faire des recherches pour leurs apprentissages scolaires et pouvoir imprimer leurs différents travaux. Développer de nouvelles compétences en musique et pouvoir être diffusés sur internet. De nombreux jeunes viennent jouer de la musique au local et souhaiteraient pouvoir développer leurs talents grâce à la MAO (musique assistée par ordinateur)

Afin de répondre à ces nombreuses sollicitations nous aurions besoin de moyens matériels plus importants. Notre demande de financement porte sur l’achat d’un ordinateur polyvalent qui permettrait à la fois d’améliorer l’accès à internet (rendre l’accès plus fluide et l’attente moins longue) et de développer la musique assistée par ordinateur. Nous souhaitons également disposer d’un ordinateur portable pour faciliter le travail des animateurs du secteur jeunes et ainsi mettre à disposition des adhérents un accès à internet supplémentaire.

Objectifs généraux :

  • Améliorer de façon significative l’accès aux nouvelles technologies et permettre à un maximum de gens de pouvoir écrire un CV, une lettre de motivation et de les mettre en ligne tout en cherchant efficacement des offres d’emploi.
  • Disposer d’un maximum d’informations pour pouvoir être responsable de ses choix dans son orientation scolaire.
  • Utiliser l’outil internet comme une bibliothèque universelle dans laquelle on peut être accompagné par un animateur, facilitant ainsi les apprentissages scolaires.
  • Améliorer ainsi le dispositif d’accompagnement à la scolarité.
  • Permettre l’impression de supports nécessaires à la réussite éducative.
  • Permettre l’expression artistique et sa diffusion grâce aux outils de MAO ».

Pour en savoir plus : le projet en ligne

Soutien de la ville de Brest : une subvention de 1 700 €.

- De la photo à l’animation

  • Porteur du projet : Patronage laïque municipal Sanquer
  • Descriptif : « Retour sur les actions 2008/2009 : Les deux rendez-vous hebdomadaire « les mardis et jeudis du PAPI » accueillent entre 7 et 11 personnes par séance. Nous continuons de former les personnes éloignées de l’informatique à des usages simples tels que l’utilisation de moteurs de recherche, la navigation sur Internet, la création d’adresses mail et l’utilisation des logiciels de messagerie, ainsi qu’une initiation au traitement de texte et à la mise en page. Par ailleurs, certains participants se sont saisis du projet « Mémoire de Sanquer » dans le cadre du Wiki Brest. Le public enfant n’est pas en reste puisqu’ils ont réalisé au cours de la saison passée un court métrage intitulé « Fête Meurtrière ». Enfin, le PAPI a été réaménagé afin de mieux accueillir les utilisateurs.

Perspectives : Au vu de la demande qui ne se dément pas, le Patronage Laïque Municipal Sanquer continuera à proposer les « Mardis et jeudis du PAPI », en organisant de manière différentes les interventions. Le mardi sera réservé aux débutants et le jeudi aux personnes plus confirmées. Deux bénévoles se partagent les interventions. Suite au court-métrage, certains enfants ont sollicité les animateurs pour réaliser d’autres courts ainsi que des films d’animations Dans ces perspectives, nous souhaiterions bénéficier d’un appareil photo numérique ainsi que d’un ordinateur portable équipé pour la vidéo : les projets peuvent en effet avoir lieu soit à l’école, soit au Patro. Nous ne souhaitons pas équiper davantage le PAPI pour le moment.

Publics visés : Nous continuons de travailler avec un public de jeunes retraités dans le cadre des « mardis et jeudis du PAPI » ainsi qu’avec des enfants de 7 à 11 ans dans le cadre des ateliers périscolaires et du mercredi ».

Pour en savoir plus : le projet en ligne

Soutien de la ville de Brest : mise à disposition d’un ordinateur portable et d’une licence de montage vidéo, et une subvention de 300 €.

- Favoriser l’expression multimédia au sein de la MJC/MPT

  • Porteur du projet : MPT/MJC de l’harteloire
  • Descriptif : « Nous souhaitons développer l’utilisation de l’image comme un moyen de communication et d’expression incontournable au sein de la MJC. Nous souhaitons reconduire les actions qui ont été faites l’année dernière mais aussi en développer de nouvelles avec les adhérents et nos partenaires. Les ateliers créations multimédias ont apportés un nouveau mode de communication au sein de la MJC. L’agenda des événements se fait par l’intermédiaire de films. Ils ont permis de faire du lien entre les générations et des activités. Les adhérents ont trouvé ainsi un moyen de s’exprimer. Ils sont d’autant plus fier que leurs créations sont diffusées dans le hall d’accueil sur notre télé. Avec ces nouveaux moyens de communication, il est important de ce fait de faire de la prévention aussi sur le droit à l’image. Faciliter l’expression multimédia c’est aussi sensibiliser les adhérents jeunes et adultes à respecter les oeuvres des artistes (surtout pour la musique), respecter le droit à l’image, respecter la différence ».

Pour en savoir plus : le projet en ligne

Soutien de la ville de Brest : une subvention de 2 300 €.

- Le centre social se fait des films

  • Porteur du projet : Centre social de Kerangoff
  • Descriptif : « Favoriser la participation de la citoyenneté active des habitants au sein de la structure, au cœur du quartier, sur le territoire de la rive droite Créer du lien social entre les habitants Développer l’esprit créatif par le biais d’animation culturelle et/ou artistique Favoriser la travail de mémoire collective ».

Soutien de la ville de Brest : mise à disposition d’une caméra, d’un ordinateur portable, d’une licence de montage vidéo, d’un appareil photo numérique et une subvention de 200 €

- Mets le son !

  • Porteur du projet : Maison pour tous de Pen Ar Creac’h
  • Descriptif : « La vidéo numérique est l’un de nos principaux outils et plusieurs films et autres clips ont ainsi pu être réalisé. Ce que nous recherchons au travers de l’utilisation du multimédia, c’est de permettre aux jeunes de développer de nouvelles compétences et de nouvelles attitudes. C’est particulièrement « aller plus loin » dans l’utilisation de tout ces outils, dépasser par exemple le stade du « tout MSN ». Notre constat est en effet qu’une majorité des jeunes inscrits à la MPT, bien qu’immergés dans la culture numérique, ne connaissent qu’un minimum des possibles ». 

Soutien de la ville de Brest : mise à disposition d’un enregistreur numérique et d’un micro

- Projet multimédia jeunesse

  • Porteur du projet : Maison de quartier de Bellevue
  • Descriptif : « L’équipe jeunesse de la Maison de Quartier de Bellevue travaille quotidiennement au contact d’adolescents aux attentes diverses...L’intérêt croissant des jeunes pour les nouvelles technologies et les abus d’utilisation inhérents à l’adolescence nous incite à sensibiliser les jeunes et leurs parents, sur l’interprétation des images et l’utilisation des différents supports multimédia ».

Soutien de la ville de Brest : mise à disposition de deux ordinateurs, d’une caméra, d’un logiciel de montage vidéo

- Atelier réalisation vidéo 10-14 ans

  • Porteur du projet : Patronage laïque municipal du Pilier Rouge
  • Descriptif : « Permettre l’expression des jeunes par la création de projets collectifs Accompagner et responsabiliser les jeunes dans l’élaboration de leurs projets Favoriser la découverte de nouvelles pratiques culturelles, de nouvelles techniques (écriture, séquençage...) et technologies (multimédia) Favoriser la rencontre avec d’autres jeunes Permettre un complément adapté et novateur à l’ALSH ».

Soutien de la ville de Brest : mise à disposition de deux ordinateurs

- Blog@ages

  • Porteur du projet : Dispositif relais du collège de la Rive Droite
  • Descriptif : « Echanges entre élèves et personnes âgées autour d’Internet et mise en commun d’un blog Bloguer à la Résidence en bilingue : Croiser les expériences et les représentations des personnes âgées et des élèves liées au travail Croiser les quotidiens, culture, activités.... Faire de la transcription d’écrits du « SMS » vers le français normalisé et inversement ».

Soutien de la ville de Brest : une subvention de 2 300 €

Retrouvez la liste des 30 projets soutenus à l’appel à projets 2009 en ligne sur

Eclairage sur quelques projets soutenus 2010.

- Expression sur le net

  • Porteur du projet : Maison de quartier de Lambézellec
  • Desciptif : « Mobiliser les jeunes autour d’une pratique commune actuelle « l’internet et les multimédias » afin de définir leur utilisation. Favoriser l’expression des jeunes, et par la confrontation des points de vus, parvenir à une réalisation collective citoyenne. Valoriser les compétences créatives et artistiques des jeunes. Informer les jeunes, puis leurs parents, sur les intérêts et les limites de l’internet et des multimédias. Permettre aux utilisateurs du multimédia de connaître les enjeux et dangers de ces pratiques, ainsi que leurs conséquences sur la vie quotidienne ».

Pour en savoir plus : le projet en ligne

Soutien de la ville de Brest : un ordinateur portable et une subvention de 350 €

- Intergénér@tions

  • Porteur du projet : Dispositif relais du collège de la Rive Droite
  • Descriptif : « Le public : Les élèves du Dispositif Relais Rive Droite (collégien-ne-s entre 12 et 16 ans entrés dans un processus de rejet de l’institution scolaire qui peut se traduire par des manquements graves et répétés au règlement intérieur, un absentéisme chronique non justifié, une démotivation profonde dans les apprentissages voire une déscolarisation). Des personnes âgées résidant de manière permanente à l’EHPAD, résidence municipale « Louise Le Roux », et de manière temporaire à la résidence municipale « Antoine Salaün », Des personnes âgées habitant à domicile dans le quartier de recouvrance, adhérents ou non au Club du Landais, dont le siège se trouve au sein de l’EHPAD « Louise LE ROUX ».

Le projet : Formation des élèves sur toute l’année : utilisation d’internet préparation de séances, réalisation d’outils posture de formateur sensibilisation public personnes âgées. Animation d’ateliers « utilisation de l’informatique et d’internet » par les élèves du Dispositif Relais sur la résidence de novembre à juin (2 ateliers d’une heure par semaine) en direction des résidents, des adhérents du Club du Landais, des personnes âgées du quartier. Développement du site www.intergenerations.infini.fr afin qu’il devienne un site ressource sur la thématique ’’ internet, personnes âgées, intergénérations …. ’’ »

Pour en savoir plus : le projet en ligne

Soutien de la ville de Brest : une subvention de 2 300 €

- Faits-moi voir – Diffusion et lien social

  • Porteur du projet : Maison pour tous de Pen Ar Créac’h
  • Descriptif : « Le projet : Afin de développer et d’améliorer les séances de diffusion publique, notre projet est de nous équiper en matériel adapté du type vidéoprojecteur et écran pantographe. Ce matériel permettra également une certaine mobilité car cet aspect est des plus importants dans notre démarche. L’idée est d’avoir un équipement facilement transportable pour pouvoir diffuser des réalisations ou des travaux en cours dans divers lieux. En effet, il s’agit également de pouvoir dépasser les difficultés que nous avons rencontrées lors de nos précédents projets vidéo. Dans ces projets nous avions beaucoup de mal à avoir des jeunes impliqués dans la phase "montage virtuel". En disposant d’un matériel de diffusion il sera plus aisé de montrer cette partie de la réalisation d’une vidéo, alors que sur un écran d’ordinateur on ne peut être qu’à deux ou trois personnes. Pour autant, la diffusion n’est que la partie finale d’un projet plus global centré sur la réalisation par les jeunes de la MPT de court-métrages et de reportages vidéo/photo. Cette année, différentes actions sont prévues en ce sens : Court métrage "attitudes", projet Parentalité PEL Europe/St Marc, travail de mise en scène avec Martine Geffraut Cadec, écriture avec Sandrine Tatreaux de la Ligue de l’Enseignement. Reportage "Les Renc’Arts 2011". Travail avec les webreporteurs des précédentes éditions en lien avec la MQ Lambézellec et La Ligue de L’Enseignement. Projet d’une émission "spéciale Hip Hop", réflexion en cours et issue d’un partenariat avec l’association TGB. Analyse vidéo avec deux groupes de danseurs. S’appuyer sur l’image pour perfectionner le mouvement et la synchronisation. Carnets de voyages, reportages vidéos sur des séjours organisés par la MPT (camp surf/Hip Hop en Angleterre, séjour ski…) Projet vidéo/reportage avec les 4èmes SEGPA du Collège Anna Marly, à partir des séances de voile scolaire ».

Pour en savoir plus : le projet en ligne

Soutien de la ville de Brest : mise à disposition d’un vidéoprojecteur et subvention de 150 €.

- Atelier musique à Kérourien

  • Porteur du projet : Don Bosco, service de prévention spécialisée
  • Descriptif : « Le projet : La musique assistée par ordinateur est très peu développée sur les quartiers HLM. Les instruments, les ordinateurs coûtent chers, les écoles de musique sont onéreuses, et souvent éloignées des cités, de fait les gens des quartiers populaires n’ont que très peu accès à la pratique musicale. L’idée est d’inscrire sur le quartier, pour les enfants, adolescents n’ayant pas accès à l’expression musicale du fait de leurs conditions de vie socio-économique, plusieurs formes d’interventions : Les ateliers rap, chant, musique assistée par ordinateur, le soutien au développement d’activités musicales… L’atelier créé voici plusieurs années a ainsi permis de favoriser les pratiques artistiques et encourager l’expression des jeunes. L’atelier musique est alors l’occasion d’échanger sur le contenu des textes (notion de quartier, origines culturelles…), mais également sur la forme et le cadre socialement acceptables (reformulation de propos choquants ou injurieux par exemple). Les jeunes peuvent ainsi trouver un exutoire aux frustrations dues aux difficultés de communication. Par la mise à disposition du matériel de MAO, une majeure partie des jeunes sont devenus autonomes dans la réalisation de leurs créations ».

Pour en savoir plus : le projet soutenu en 2008 le projet soutenu en 2007

Soutien de la ville de Brest : en 2010, subvention de 2230 €.

- Parole de Brestois

  • Porteur du projet : Les Petits Débrouillards de Bretagne
  • Descriptif : « Établir une carte virtuelle & dynamique du quartier, agrémentée par des témoignages d’habitants. Les objectifs du projet sont : Permettre la découverte et l’utilisation d’outils TIC (Ordinateurs, appareil photo, Logiciel libre, Internet (Open street map). Encourager les personnes à témoigner sur leur lieu d’habitat, leur quartier, leur expérience au sein de leur lieu de vie. Accompagner les personnes dans l’utilisation des outils TIC et dans leur démarche de témoignage ».

Pour en savoir plus : le projet en ligne

Soutien de la ville de Brest : mise à disposition d’un enregistreur numérique, d’un micro et une subvention de 1 800 €

- R@ts des villes, r@ts des champs R@ts : réseau animation autour des technologies

  • Porteur du projet : Espace public multimédia de Kérourien
  • Descriptif : « Lors d’une rencontre des animateurs à Autrans, ce projet a commencé à émerger face aux constats d’animateurs. Les enfants de Kerourien, quartier d’habitat populaire à Brest, n’ont pas les mêmes préoccupations, les mêmes loisirs que ceux vivant en milieu rural. De plus, de nombreux enfants du quartier ne partent pas en vacances et leurs seuls loisirs se passent dans l’espace public multimédia.

Objectifs du projet :

  • Favoriser la connaissance de l’environnement urbain comme du milieu rural
  • Former les enfants de Kerourien comme de Plouarzel à l’utilisation d’appareil photo, de caméra video et de dictaphones numériques.
  • Stimuler l’imaginaire et la créativité des enfants en favorisant leur expression
  • Réaliser une exposition des productions visible dans un lieu public à Brest et dans un lieu public à Plouarzel
  • Diffuser le contenu des productions sur un blog avec une partie échange enfants entre eux, et une autre pour les animateurs afin d’échanger sur leurs pratiques.
  • Faire sortir les enfants de leur contexte quotidien en allant rendre visite à leurs copains des villes ou des champs ».

Soutien de la ville de Brest : mise à disposition d’une caméra, de deux appareils photo numérique, de deux enregistreurs numériques et une subvention de 900 €.

- Le Guelmeur, générateur de couleurs

  • Porteur du projet : Maison pour tous du Guelmeur
  • Descriptif : « Notre projet vise à impliquer des habitants dans la vie de leur quartier, en leur permettant notamment d’agir sur l’embellissement et la valorisation de leur cadre de vie. Pour cela, nous souhaitons décliner notre projet sous différentes formes artistiques : La fresque (graff ou pinceaux) et la photographie. L’idée réductrice du projet est la création de couleurs sur des espaces qui en manque (axe Fresque) et la révélation des couleurs du quartier (axe Photographie).

Objectifs du projet :

  • Favoriser l’expression artistique d’adultes et de jeunes.
  • Créer de la rencontre, des échanges et du partage entre des habitants, quelque soit leurs âges ou leur catégorie sociale.
  • Valoriser les cadres de vie (le Guelmeur est un quartier ou l’habitat est très hétérogène : Locatif privé, locatif HLM, Pavillonnaire, et habitat social CCAS) en mettant en exergue « Les Couleurs » du quartier et non l’habitat en tant que tel ».

Pour en savoir plus : le projet en ligne

Soutien de la ville de Brest : mise à disposition d’un appareil photo numérique et une subvention de 30 €.

- Le Jt du Valy Hir

  • Porteur du projet : Maison pour tous du Valy Hir
  • Descriptif : « La maison Pour Tous et l’école de Quéliverzan sont associés depuis de nombreuses années autour de l’éco citoyenneté ; Les travaux du tramway ont bouleversé le quartier et par conséquent l’espace des enfants ; leur territoire évolue, leurs repaires bougent. Le support papier, sur ce quartier, semble avoir quelques difficultés à exister et ce malgré les nombreuses interventions du médiateur du livre ou du GPAS. Le support médiatique a donc été chois par les enfants comme les professionnels pour avancer sur les pratiques de lecture et d’écriture

Objectifs du projet :

  • Mobiliser les enfants autour d’une pratique actuelle « l’Internet et les multimédias » afin de définir leur utilisation.Permettre un travail autour de la lecture et de l’écriture dans le cadre des activités périscolaires
  • S’approprier sa ville, son quartier par des actions citoyennes
  • Favoriser l’expression des enfants, et par la confrontation des points de vue, parvenir à une réalisation collective citoyenne.
  • Valoriser les compétences créatives et artistiques des enfants
  • Informer les parents, puis leurs parents, sur les intérêts et les limites des multimédias
  • Permettre aux utilisateurs du multimédia de connaître les enjeux, les influences et leurs conséquences sur la viequotidienne ainsi que les dangers d’une « consommation » non maîtrisée ».

Soutien de la ville de Brest : une subvention de 800 €.

Retrouvez en ligne la liste des 29 projets soutenus à l’appel à projets 2010

BILAN FINANCIER

|Bilan des dépenses (en €)| |INVESTISSEMENT| | |Développement logiciel « Médiaspip » |15 000| |Equipements matériels (appareils photo numérique, caméras numériques, Enregistreurs numériques, ordinateurs) [1] dans le cadre de l’appel à projets|12 205,93| |TOTAL INVESTISSEMENT|27 205,93| |FONCTIONNEMENT| |Ateliers de sensibilisation |13 337,29| |Forum des usages coopératifs [2] |3 000| |Appel à projets multimédia [3] Pris en charge par la ville de Brest avec un soutien du Cucs|16 860| |Accompagnement du projet, ville de Brest Valorisation temps de travail [4] Service Internet et expression multimédia (2 hommes mois)|4500| |TOTAL FONCTIONNEMENT|37 697,29| |TOTAL DEPENSES|64 903,22|

|Bilan des recettes (en €)| |Ville de Brest|57 903,22| |Etat|7000| |TOTAL RECETTES|64 903,22|

Notes

[1] Equipements multimédia mis à disposition des partenaires dans le cadre des appels à projets multimédia 2009 et 2010.

[2] Dans le cadre de ce projet, nous avions prévu de consacrer 3000 € à l’organisation du Forum des usages sur un budget global de 72 474 €.

[3] Dans le cadres des appels à projets multimédia 2009 et 2010 nous avions prévu de consacrer 10 000 € sous forme de subventions en 2009/2010 pour soutenir des projets visant à développer l’expression multimédia dans les quartiers politique de la ville.

[4] Calculé sur la base d’un coût de poste d’un agent territorial débutant au grade de rédacteur ou animateur.

Trouver une association près de chez vous

Alsace Aquitaine Auvergne Bourgogne Bretagne Centre Champagne-Ardenne Corse Bourgogne-Franche-Comté Île de France Occitanie Limousin Grand Est Midi-Pyrénées Hauts de France Normandie Pays de la Loire Picardie Poitou-Charentes Provence-Alpes-Côte d'Azur Rhône-Alpes Guadeloupe Réunion

Contacts

Antenne Numérique
Ecole Paul Dukas
Rue Paul Dukas
29200 Brest
tel 06 85 17 62 95


Voir une carte plus grande

Direction de Publication
Antony Auffret
rédacteurs
Coline Rannou-Colliot

Aux sciences citoyens !


RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | Mentions légales | SPIP
Soutenir par un don