DV, Département Virtuel

Bretagne

Forum des usages coopératifs, rencontre "Radio Ousopo"

Rencontre avec Aurore Troffigué, animatrice à Longueur d’Ondes

A Brest le 30 juin

mercredi 2 juin 2010 par Frédéric Bergot

-  Service Internet et Expression Multimédia (IEM) : Pouvez-vous vous présenter et présenter votre association ?

-  Aurore Troffigué : L’association Longueur d’ondes est née de la passion commune de quatre auditeurs désireux de partager leur goût pour la radio et l’écoute. Le constat était simple : pourquoi existe-t-il tant de festivals dédiés à l’image, et plus particulièrement au cinéma, mais rien ou presque dans le domaine du son. En 2002, date de création de l’association, il y avait en effet très peu d’écoutes publiques et de rencontres sur la radio et le son. C’est ainsi qu’a vu le jour en décembre 2003 le premier festival de la radio et de l’écoute.

-  IEM : Comment est né ce projet de webradio en 2006 ?

-  AT : Trois ans plus tard, le festival était bien implanté et identifié. Il avait su trouver son public, aussi bien brestois que venu de toute la France et de Belgique. Et si l’événement restait la raison d’être de l’association, il est vite apparu qu’un prolongement au-delà du week-end festivalier pour porter cette diffusion de la création sonore, était incontournable. De nombreux festivaliers demandaient s’il était possible d’obtenir ou de retrouver des pièces sonores entendues lors de la manifestation. L’outil le plus adapté était d’évidence la web radio, d’emblée imaginée comme une banque de son (à la manière d’Arte radio par exemple) et non de flux.

-  IEM : Comment êtes vous organisés ?

-  AT : Le mot « d’outil » ne reflète pas tout à fait l’ambition de départ du projet. Ousopo – comme Ouvroir de Sonorités Potentielles – a d’emblé été conçue comme un lieu d’accueil, un espace de partage et d’échange, bien davantage qu’un simple prolongement du festival. La version originale de la web radio a été entièrement conçue par une équipe de bénévoles de l’association intéressés par la conception de toute pièce d’un « objet » innovant sur internet. La Ville de Brest a soutenu l’initiative au travers de ses appels à projet multimédia, ce qui a permis à l’équipe de mettre en place l’interface, dès le début organisée sous la forme d’un abécédaire coloré. Le fonctionnement sous Spip a permis de positionner la web radio dans l’univers du logiciel libre et du collaboratif, même si les auteurs du projet ont toujours modéré les mises en ligne de sons, validant ou non les propositions.

-  IEM : Qui propose du contenu et sous quelle licence sont diffusés les reportages sonores ?

-  AT : Ousopo est une web radio collaborative sous licence Creative Commons. Chacun peut y déposer un son en suivant une démarche simple détaillée étape par étape sur le site. Les collaborateurs sont très diversifés : producteurs indépendants, collectifs, associations, étudiants en écoles de sons… Tous les quinze jours, trois sons sont mis en ligne et la newsletter d’Ousopo, baptisée LeSon, avise les abonnés de ces nouveautés. Parmi ces trois sons, l’un est collaboratif, c’est-à-dire proposé par un auteur par le biais du site, et les deux autres ont été diffusés lors du dernier festival Longueur d’ondes. Un de ces deux derniers sons est une production étudiante produite dans le cadre d’une école ou d’une formation au son. Ce choix de publier chaque quinzaine une production étudiante a été motivé par les palmarès du prix Longueur d’ondes-Nagra France Audio où les créateurs en herbe ont souvent été distingués. Sa première édition en 2007 avait récompensé une étudiante, en 2008 un étudiant remportait le deuxième prix de l’œuvre, et en 2009 l’intégralité des trois prix remis a été attribuée à des productions étudiantes. Nous publions également les reportages et les documentaires produits dans le cadre des différents ateliers que nous proposons à l’école de la Pointe à Recouvrance et à L’Université de Bretagne Occidentale.

-  IEM : Aujourd’hui après 4 ans d’existence, quel bilan tirez vous de ce projet ?

-  AT : Après quatre années sur la toile, Ousopo se porte plutôt bien et prend même un nouvel essor. Le site a été entièrement revu récemment et la nouvelle version graphique a été lancée le premier avril dernier. Aujourd’hui, c’est plus de 150 auteurs qui participent au projet Ousopo qui compte près de 120 sons, ce qui montre à quel point les auteurs de tous horizons sont en réelle recherche d’espaces de diffusion pour leurs œuvres. Nous en recevons régulièrement et le projet est aujourd’hui bien connu. La web radio a réussi à s’intégrer dans le paysage de la création sonore, pour preuve une émission en préparation sur Radio Grenouille, une radio associative marseillaise qui s’intéresse à la création radiophonique, présentera Ousopo en diffusant une sélection de sons, après s’être penché sur SilenceRadio et Ouie-Dire, deux structures importantes dans le milieu de la création radiophonique. Aujourd’hui, l’administration et l’animation du site occupent environ un poste à quart temps.

-  IEM : Quelles sont les perspectives du projet ?

-  AT : Les perspectives de développement sont d’autant plus nombreuses que l’outil a évolué et s’ouvre vers de nouvelles pistes et collaboration. À terme, l’idée est de faire d’Ousopo, non plus seulement un « réceptacle » de productions mais également un prescripteur qui puisse amorcer ou accompagner des projets de création sonore. Cela donnerait toute sa dimension au nom d’Ouvroir de Sonorités Potentielles choisi dès le départ. Le prochain poste ouvert par Longueur d’ondes sera ainsi davantage profilé autour de la création sonore et de l’animation d’atelier, pour tenter d’adosser Ousopo à une « pépinière de création » avec des projets initiés par l’équipe de la web radio ou en partenariat avec d’autres structures. Dans cet ordre d’idées, à partir du mois de juin, nous mettrons en ligne des entretiens enregistrés dans le cadre de rencontres autour de la photographie organisées chaque trimestre à le librairie Dialogues par le Centre Atlantique de la Photographie. Ousopo s’ouvre donc sur une nouvelle dynamique de création pour les années à venir.

- Quelques liens :

Pour découvrir la webradio Ousopo : http://www.ousopo.info/

Pour découvrir le site de longueur d’ondes : http://longueur-ondes.fr/

Trouver une association près de chez vous

Alsace Aquitaine Auvergne Bourgogne Bretagne Centre Champagne-Ardenne Corse Bourgogne-Franche-Comté Île de France Occitanie Limousin Grand Est Midi-Pyrénées Hauts de France Normandie Pays de la Loire Picardie Poitou-Charentes Provence-Alpes-Côte d'Azur Rhône-Alpes Guadeloupe Réunion

Contacts

Antenne Numérique
Ecole Paul Dukas
Rue Paul Dukas
29200 Brest
tel 06 85 17 62 95


Voir une carte plus grande

Direction de Publication
Antony Auffret
rédacteurs
Coline Rannou-Colliot

Aux sciences citoyens !


RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | Mentions légales | SPIP
Soutenir par un don