DV, Département Virtuel

Bretagne

Forum des usages coopératifs, atelier "création musicale sur Internet"

Rencontre avec Domenico Curcio, compositeur, pianiste, animateur multimédia à Tubize

mercredi 2 juin 2010 par Frédéric Bergot

Domenico Curcio, 30 ans, est compositeur et pianiste. Il est également webdesigner et animateur de l’espace public numérique de Tubize (Belgique). Rencontre avec un passionné des nouvelles technologies.


-  Service Internet et Expression Multimédia (IEM) : Vous avez développé un concept intéressant : le piano chez vous ! , pouvez-vous nous en dire un peu plus ?

-  Domenico Curcio : Je cherchais un moyen de diffusion plus intéressant que MySpace alors j’ai commencé par poster des vidéos de mes compositions sur mon blog et les réseaux sociaux, ensuite j’ai donner des concerts de chez moi en direct pour finalement lancer l’idée de concerts à domicile retransmis en direct sur internet. Ça m’est venue spontanément... une suite logique à mon parcours en quelque sorte. L’envie d’ associer le réel et le virtuel, de jouer ma musique à travers le monde et surtout de partager ces moments avec le public. Vous avez un piano chez vous avec une connexion internet ? je me déplace et vous offre un concert unique en échange de votre hospitalité.

-  IEM : Vous avez fait le choix de diffuser vos œuvres en licence libre Creative Commons, pourquoi ce choix ?

-  Domenico Curcio : Tout simplement parce que ça me correspond tout à fait. J’étais à la Sabam avant. J’ai sorti un premier album de musique pour enfants (Classic on Toys) dans le circuit habituel et je me suis rendu compte de tous les intermédiaires et que finalement l’artiste est la plupart du temps en bout de chaîne et ne gagne pas tant d’argent qu’on voudrait nous le faire croire. (sauf quand on vend des millions de disques mais est-ce encore réalisable aujourd’hui ?). De plus, lorsque j’organisais un concert, je devais payer moi-même la sabam/sacem et je ne suis absolument pas d’accord avec cela. Je pense que la répartition des droits est faussée, le contrôle de la musique devient impossible. Personne n’a jamais pu me dire à partir de combien de diffusion de son oeuvre on pouvait en vivre.

Pour mon album Piano Solo, j’ai quitté la SABAM. J’utilise les licences Creatives commons qui me permettent d’être libre et protégé. J’ai abandonné l’idée de percevoir des droits à chaque diffusion de ma musique en échange d’une liberté de la jouer où je le souhaite. J’ai choisi une licence BY-NC-SA qui me permet de négocier les utilisations commerciales de mes compositions. Aujourd’hui, on peut trouver son public grâce à internet. Tout est une question de temps, d’énergie et de chance.

-  IEM : Comment est ce perçu dans le monde de la musique (musiciens, producteurs, compositeurs,…) ?

-  Domenico Curcio : Pour être honnête, l’industrie de la musique ne comprend pas le libre. Le libre n’a aucun avantage pour eux. Pourquoi offrir sa musique alors qu’on peut la vendre ? Par contre, le libre est parfait pour les artistes qui s’autoproduisent. Si on vise la télévision, les paillettes, les peoples et le top 50 alors peut être que le libre n’est pas la solution. Il ne faut pas oublier que les droits d’auteurs ne rapportent qu’après une diffusion massive de votre musique, ce qui implique des intermédiaires (éditeurs, producteurs, etc.) donc tout un business se met en place. Finalement c’est une question de choix : que recherche-t-on vraiment en faisant de la musique ?

-  IEM : Vous animerez un atelier sur le thème « Création musicale sur Internet », quel message souhaitez-vous faire passer ?

-  Domenico Curcio : Je souhaite partager ma passion, ma vision de la musique aujourd’hui et offrir un panel d’outils gratuits et de stratégies de communication pour que d’autres groupes, musiciens, compositeurs, artistes de tout bord, puissent se promouvoir et partager leurs connaissances, non seulement en musique mais dans l’art en général.

-  IEM : Quelles sont vos attentes pour cette nouvelle édition du Forum ?

-  Domenico Curcio : Comme à chaque Forum des usages, les rencontres sont passionnantes. Les débats animés, les échanges constructifs et intéressants. Bref, je rentre chez moi la tête pleine de nouvelles idées à chaque fois.

Pour en savoir plus :
- Téléchargez l’album en toute légalité sur www.domenicocurcio.com
- Sur Twitter : www.twitter.com/domenicocurcio
- Sur Facebook : www.facebook.com/domenicocurcio

Trouver une association près de chez vous

Alsace Aquitaine Auvergne Bourgogne Bretagne Centre Champagne-Ardenne Corse Bourgogne-Franche-Comté Île de France Occitanie Limousin Grand Est Midi-Pyrénées Hauts de France Normandie Pays de la Loire Picardie Poitou-Charentes Provence-Alpes-Côte d'Azur Rhône-Alpes Guadeloupe Réunion

Contacts

Antenne Numérique
Ecole Paul Dukas
Rue Paul Dukas
29200 Brest
tel 06 85 17 62 95


Voir une carte plus grande

Direction de Publication
Antony Auffret
rédacteurs
Coline Rannou-Colliot

Aux sciences citoyens !


RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | Mentions légales | SPIP
Soutenir par un don