29, Finistère

Bretagne

La science en bas de chez toi à Brest

vendredi 30 juillet 2010 par Hélène Breard / Antenne Pays de Brest

La science en bas de chez toi à Brest, c’est quatre semaines d’animation (trois en juillet et une fin août), dans quatre quartiers sur la biodiversité urbaine. C’est donc cinq jours par quartier pendant lesquels les enfants (3 ans et plus, parfois beaucoup plus...) vont pouvoir re-découvrir leur environnement quotidien, découvrir qu’il y un petit monde au pied des tours. Laetita, Coline et Ibtissam (animatrice marocaine qui participe à un échange) font le guide et outillent nos explorateurs en herbe. Pour facilité l’animation, un ancien bus de ville, le bien nommé Débrouillobus, réaménagé en laboratoire itinérant les accompagne.

Une animation sur la biodiversité ça donne quoi ? Et bien d’abord, entendons nous sur ce qu’est la biodiversité, sur ce qui fait partie du vivant et sur ce qui n’en fait pas partie. Alors c’est parti, collecte de matériaux pour la réalisation de deux fresques, une sur le vivant et une sur le nom vivant.

Et puis le vivant c’est vaste, tellement vaste... Intéressons nous de plus prêt aux bêbêtes, celles qu’on appelle abusivement des insectes. Oui, parmi ces petits animaux, il y a bien des insectes, mais pas que. Pour faciliter la collecte, il existe tout un tas d’outils (aspirateurs à insectes, boites à oeufs, haveneau à insectes...), ça dépend de ce qu’on veut ramasser et où on va chercher (un arbre, une haie, de la pelouse, un potager...).

Visiblement, il y a des endroits plus propices à la biodiversité que d’autres. Le potager a l’air de beaucoup plaire, alors que la pelouse rase qui grille au soleil ne séduit pas beaucoup. Dans un quartier urbain, il y a du béton, du bitume mais pas que... Il y a une faune cachée dans la flore qu’on a plantée, dans les poubelles, les sous-sols. Plus la végétation est abondante et variée, plus la diversité animale est importante, la biodiversité semble entraîner la biodiversité. Observer les petites bêtes au microscope, c’est fascinant et là on voit bien que toutes n’ont pas six pattes... une araignée par exemple ça a 8 pattes et 8 yeux...

Les animateurs bretons de la science en bas de chez toi ont imaginé un grand concours inter-régional ; chaque semaine les équipes envoient aux autres départements la photo du plus grand insecte collecté. Nous arrivons au milieu de l’été avec un record inégalé à ce jour avec un phasme de 12 cm trouvé par des costarmoricains et quelques tentatives de tricheries... je vous laisse en juger par vous même : nous avons trouvé deux insectes géants que nous n’avons pas pu classer pour le moment mais qui a bien 6 pattes/ un corps en 3 parties / et deux antennes un peu arrondies.

un des deux en mutation, entre le stade larvaire et le stade adulte, atteint déjà 1,50m l’autre en pleine fuite, vient de se faire déloger de son arbre ; Laetita, animatrice en finistère.

Ou encore La cata à St Brieuc ! Une gamine a effacé toutes nos photos ! Parmi elles, un Sirex géant de 5,5cm...  Véridique !!!   Romain, animateur des côtes d’armor

oui bien sur et nous on avait trouvé aussi un insecte de 18 cm et puis finalement il c’est échappé..... Pauline, animatrice du Morbihan

Mais où va la science !

La biodiversité quand on y réfléchit bien, elle est partout, elle joue un rôle essentielle dans notre quotidien. Dans nos assiettes par exemple : que reste-t-il si on élimine tout ce qui fait partie du vivant. Pas grand chose ! Aujourd’hui, notre technologie nous permet de faire pousser tout à peu près partout et de manger des tomates en toutes saisons, oui mais à quel prix pour l’environnement ! Où pousse le raisin, les bananes, les pommes.. et en quelle saison ; quels fruits et légumes est-on contraint d’importer et quels sont ceux qui poussent par chez nous...

On aura pu le constater déjà, lors des collectes, le monde vivant n’est pas un empilement d’espèces qui vivent les unes à côté des autres, elles sont liées, les unes aux autres et elles dépendent d’un milieu. Distribution d’espèces variées appartenant à un même écosystème : le défi consiste à reconstituer la plus longue chaîne alimentaire. Bon, et puis, que se passerait-il s’il n’y avait plus de butineurs ? quels liens entretiennent les insectes et les fleurs ?

Vaste, très vaste sujet que la biodiversité dans les quartiers. Ces animations ont rencontré un grand succès avec une cinquantaine d’enfants chaque semaine tellement motivés que certains ont suivi le Débrouillobus d’un quartier à l’autre.

Trouver une association près de chez vous

Alsace Aquitaine Auvergne Bourgogne Bretagne Centre Champagne-Ardenne Corse Bourgogne-Franche-Comté Île de France Occitanie Limousin Grand Est Midi-Pyrénées Hauts de France Normandie Pays de la Loire Picardie Poitou-Charentes Provence-Alpes-Côte d'Azur Rhône-Alpes Guadeloupe Réunion

Contacts

Antenne Finistère
Ecole Paul Dukas
Rue Paul Dukas
29200 Brest
tel 02 98 41 43 10

Le FACEBOOK de l’antenne brestoise

Voir le plan

Antenne Sud Finistère
41 rue de Kerfeunteun
29000 QUIMPER
Tel 02 98 52 69 85
Port 06 33 98 22 62
Contact : Pauline Douguet

Le FACEBOOK de l’antenne Sud Finistère

Voir le plan

Antenne Nord Finistère
10 Route du Laber
29680 ROSCOFF
Port 06 81 57 68 86
Contact : Maud Milliet

Antenne centre Finistère Kreiz Breizh
1 r Jacques Cartier
29270 CARHAIX PLOUGUER
Port 06 51 96 48 73
Tel 02 98 52 69 85
Contact : Marc Eukuzian

Le FACEBOOK de l’antenne de Carhaix


RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | Mentions légales | SPIP
Soutenir par un don